Mort d'Antoinette Fouque, pionnière du mouvement féministe

Mort d'Antoinette Fouque, pionnière du mouvement féministe

Antoinette Fouque (Découvrir la page web lemonde.fr sur Antoinette Fouque) s’est engagée dans dans tous les combats féministes. La militante tient des conférences au siège des Nations Unies comme partout dans le monde pour prendre la défense de la cause des femmes. Avec le MLF lors d’une manif sous l’Arc de Triomphe, Antoinette Fouque brandit la bannière : « Il y a plus inconnu que le soldat inconnu : sa femme ! ».

Enfance et jeunesse d’Antoinette Fouque

Antoinette Fouque étudie en premier lieu en région PACA avant de s'inscrire à La Sorbonne. Elle se marie quand elle est à l'université. Elle passe une enfance sereine dans la cité phocéenne. De ses années passées dans un milieu ouvrier, Antoinette Fouque gardera toute son existence un fort enracinement à gauche.

Ecrivain et théoricienne

Dans trois ouvrages, Antoinette Fouque détaillece qui est pour elle la féminologie. "Le dictionnaire universel des créatrices" est édité sous sa direction, il raconte 40 siècles de création des femmes sur toute la planète. Evidemment, Antoinette Fouque a prêté sa plume à plusieurs livres collectifs et participé à de multiples entretiens.

Une société d'édition pour les ouvrages des femmes

Par le biais de sa maison d'édition, Antoinette Fouque défend la force créatrice des femmes. L'éditrice inaugure une première boutique dans le quartier de Saint-Germain-des-Prés, où elle propose toute la littérature féminine de l’époque. Au début de la décennie 70, elle lance sa société d'édition, Les Editions des femmes, et à la même époque les Librairies des femmes dans les 3 plus grandes villes françaises. Antoinette Fouque a vu combien les femmes ne tiennent qu'une place mineure dans le domaine du livre en fréquentant les cercles littéraires de la capitale.

Actuellement, les droits des femmes sont toujours menacés et l’Alliance des Femmes pour la Démocratie se bat pour juguler la poussée de tous les extrémismes. La parité est au coeur du mouvement. Antoinette Fouque initie l’Alliance des Femmes pour la Démocratie à l'occasion des 200 ans de la déclaration des droits de l’homme.

Epaulée par quelques militantes, la jeune femme lance le MLF. Le droit des femmes fut la principale lutte de la vie d'Antoinette Fouque. L’Alliance des femmes pour la démocratie voit le jour à l’initiative d’Antoinette Fouque à son retour du pays de l'Oncle Sam en 1989.