Antoinette Fouque – Site Hommage

Antoinette Fouque – Site Hommage

Antoinette Fouque (Antoinette Fouque : antoinettefouque-hommage.com) ne se reconnait pas dans la notion du deuxième sexe de Simone de Beauvoir. "Le dictionnaire universel des créatrices" sort en 2013, il rend hommage aux femmes qui ont été écartées injustement de l'Histoire depuis quarante siècles. La lutte d’Antoinette Fouque ne cède pas aux tentations du militantisme sans concessions, elle défend son attachement au statut de mère.

Antoinette Fouque, sa société d'édition et ses boutique

Les ouvrages dont les auteurs sont des femmes sont présentés dans sa première librairie parisienne dans le quartier de Saint-Germain-des-Prés. Les librairies inaugurées par Antoinette Fouque ouvrent leurs portes jusque tard le soir, ce sont des espaces de rencontres où les journaux et livres sont à la disposition du public. A force de coudoyer les cercles intellectuels de la capitale,, Antoinette Fouque s'aperçoit que les femmes occupent peu de place dans le milieu de l’édition.

L'AFD combat dans le but d'empêcher la poussée des extrémismes identitairescar les droits des femmes se trouvent encore en danger en ce début de XXIe siècle. L’Alliance des Femmes pour la Démocratie lancée par Antoinette Fouque est plus que jamais active et soutient la gauche, qui relaie le combat pour les droits des femmes.. Elle met en place l'AFD ou Alliance des Femmes pour la Démocratie au moment des 200 ans de la révolution française, en 1989. Antoinette Fouque est députée au parlement de Strasbourg pendant 5 années, elle était candidate sur la liste du Mouvement des Radicaux de Gauche.

Antoinette Fouque, une militante et des mouvements

Soutenue par différentes militantes féministes, la jeune femme lance le MLF. Une nouvelle organisation nommée l'Alliance des femmes pour la démocratie voit le jour à l’initiative d’Antoinette Fouque à son retour d'Amérique à la fin des années 80. A la fin de la décennie soixante-dix, des militantes choisissent d'enregistrer le Mouvement de libération des femmes comme une association. Antoinette Fouque quitte le Mouvement de libération des femmes lorsqu'elle s'envole pour les USA au début de la décennie 80. Le mouvement est alors en proie à des querelles internes et perd de l’influence.

Antoinette Fouque, une militante sur toute la planète

Antoinette Fouque s'engage aux côtés de femmes en danger comme la Catalane Eva Forest, la Kurde Leyla Zana et la Bangladaise Taslima Nasreen. Toutes les grandes causes ont été appuyées par la militante. Lors d'une manifestation du Mouvement de libération des femmes sous l'Arc de Triomphe, Antoinette Fouque clame : « Il y a plus inconnu que le soldat inconnu : sa femme ! ».

La jeunesse d’Antoinette Fouque

Antoinette Fouque a de qui tenir puisque son père est un syndicaliste. Elle prend consience des problèmes qu’une femme rencontre quand elle doit assumer ses mission de maman et de femme alors qu'elle travaille quand elle est maman au milieu des années 60. C'est à Marseille que se déroule son enfance. Antoinette Fouque va garder toute sa vie un ancrage politique marqué à gauche de sa jeunesse passée dans un environnement ouvrier.