Antoinette Fouque - Site MLF

Antoinette Fouque - Site MLF

Alliance des Femmes pour la Démocratie : l'engagement politique d'Antoinette Fouque

L’Alliance des Femmes pour la Démocratie fondée à l'initiative d'Antoinette Fouque (antoinettefouque-mlf.com/) est plus que jamais active et appuye la gauche, relais du combat pour les droits des femmes.. A Strasbourg, Antoinette Fouque a été élue vice-présidente de la commission des droits de la femme. L'égalité constitue l'une des principales luttes du mouvement AFD.

Antoinette Fouque a participé à dans tous les combats pour les droits des femmes. Elle meurt à Paris au début de l'année 2014. Elle avait auparavant reçu les plus prestigieuses distinctions françaises dont la Légion d'honneur. le Club Parité 2000 et l’Observatoire de la Misogynie ont été fondés par Antoinette Fouque.

Ecrivaine et théoricienne

La lutte d’Antoinette Fouque n'a rien à voir avec un activisme à outrance, elle soutient son attachement à la maternité, qui n'est pas pour la théoricienne en contradiction avec avec la libération des femmes. Ce qu'elle nomme la féminologie, l'écrivaine le détaille dans les pages de plusieurs ouvrages. Bien sûr, Antoinette Fouque a prêté sa plume à plusieurs livres collectifs et pris part à de nombreux débats.

Antoinette Fouque, du Mouvement de libération des femmes à l’Alliance des femmes pour la démocratie

Cette théoricienne du féminisme est au nombre des militantes qui ont créé le Mouvement de Libération des Femmes. Au début de la décennie 80, Antoinette Fouque s'envole pour les Etats-Unis et s'éloigne du MLF. Le mouvement, à cette période en proie à des querelles intestines, a de moins en moins d'activistes. Antoinette Fouque et les autres militantes font le choix de déclarer le Mouvement de libération des femmes sous la forme d’une association loi 1901, à la fin des années soixante-dix.

Antoinette Fouque, de la cité phocéenne à la capitale

Antoinette Fouque a été à bonne école car son père est un syndicaliste. La jeune femme fait en premier lieu des études en région PACA avant de s'inscrire à La Sorbonne. La Marseillaise rencontre son époux alors qu’elle est à l'université. La cité phocéenne a vu naître Antoinette Fouque en octobre 1936.